Vous êtes ici : Accueil > À propos du site > Archives > Les Activités et Nouveaux Projets > IDD Français-Maths
Publié : 5 février 2006

IDD Français-Maths

L’utilité des maths dans la vie quotidienne sous l’Antiquité.

Au cours du premier semestre, les élèves de 4e participant à l’Itinéraire de Découverte "L’utilité des maths dans la vie quotidienne sous l’Antiquité", encadrés par leurs professeures émérites Mmes Clivot, Klapka et Népomiachty, n’ont ménagé ni leurs efforts ni leur imagination pour mener leur projet à terme. Ils ont affronté les risques ardents de la pyrogravure, ont tressé sans relâche des kilomètres de fil, ont hardiment tout recommencé pour cause de corde égarée au fin fond d’un sac, ont charrié tels des forçats des monceaux de terre, bravant la menace des cutters acérés et des pannes de feutres.
Chaque binôme a ainsi construit une pyramide, une corde à treize noeuds et un cadran solaire.
En exclusivité, voici quelques-unes de leurs réalisations.



Emmanuel nous ouvre le coeur d’une pyramide tandis qu’Adrien nous expose leur cadran solaire.



Benjamin, Cyprien et leurs trois réalisations...



... dont la surprenante pyramide de Noël.



La pyramide "tendance" et la corde rustique, savant alliage de styles proposé par Jeanne et Marine.



Pyramides égyptiennes, pyramides incas : choc des civilisations selon Ambra et Jérémy.



Christophe et Sébastien nous dévoilent l’existence de hiéroglyphes inconnus jusqu’alors.



Qui sait ? Comme Aurélien et Franck, les Egyptiens tombaient-ils eux aussi en panne de feutre ?



Après un minutieux examen, nous pouvons affirmer que le texte en hiéroglyphes de Marie et Léa ne comporte pas la moindre faute d’orthographe.



Le flash de l’appareil photo a temporairement déréglé le cadran solaire d’Anthony.



La vision de Valentine et Morgane. De deux choses l’une : soit les joyaux sont énormes, soit les pyramides sont minuscules.