Vous êtes ici : Accueil > À propos du site > Archives > Liaison inter-établissements > Première rencontre
Publié : 6 octobre 2006

La liaison CM2/ Sixième 1

Première rencontre

- La liaison CM2/ Sixième 1 par Clément et Dylan ;
- La préparation de la rencontre par Angelina et Pierre
- La rencontre par Christopher, Paul B. et Raphaël ;
- Nos impressions sur la rencontre par Julie L. et Clémentine
- Un sport récent : le tchouk-ball par Aurélien, Julie B. et Pauline ;
- Les règles du tchouk-ball non scolaire par Antoine, Léo et Thomas


La liaison CM2/ Sixième 1

La liaison avec les 6e1 sert à connaître mieux les autres élèves, nos prochains professeurs et le fonctionnement du collège.

Nous avons un projet collectif : créer un guide du patrimoine de Fécamp pour des enfants touristes.

Avant de commencer ce travail, nous nous sommes rencontrés en jouant au tchouk-ball, le vendredi 29 septembre, au gymnase Coubertin.

Clément et Dylan


La préparation de la rencontre

Dans chaque classe, nous avons préparé notre rencontre du 29 septembre.

Dans notre classe, la maîtresse à écrit au tableau le nom des huit filles présentes. Les garçons ont choisi leur équipe et se sont inscrits. Après, les professeurs de la Sixième 1 ont complété avec leurs élèves.

Nous avons cherché des noms d’équipes en rapport avec le patrimoine de Fécamp. Nous nous sommes mis d’accord sur huit noms :
Boucanes, Notre-Dame-de-Salut, Abbatiale, Palais ducal, Bout-Menteux, Terre-Neuve, Bénédictine, Mme de Cuverville.

Angelina et Pierre


La rencontre

Nous avons rencontré les 6ème 1 du collège Paul Bert le 29 septembre, pour un tournoi de tchouk-ball.

Les équipes étaient constituées de cinq ou six joueurs. Le gymnase était divisé en deux parties, quatre équipes d’un côté et quatre équipes de l’autre. Chacune a joué trois matchs pour faire connaissance. Ensuite, les équipes gagnantes de chaque terrain ont joué la finale.

Plus tard, nous sommes allés à Paul Bert pour goûter dans la salle polyvalente. Notre classe a apporté des boissons et les 6ème 1 ont ramené les gâteaux.

Christopher, Paul B. et Raphaël


Nos impressions sur la rencontre

En général, nous avons beaucoup apprécié cette rencontre.

Nous avons bien aimé le tchouk-ball : nous avons connu un nouveau jeu sympa et moins violent.

Nous avons vu de nouveaux copains et copines. Certains d’entre nous iront à Paul Bert l’année prochaine. Donc ils sont contents d’avoir eu le temps d’entrer dans le collège.

Nous avons rencontré des professeurs très sympathiques.

Mais, nous avons quand même quelques petites critiques à dire :

Nous avons trouvé que M. Lepesq et M. Auger ne faisaient pas respecter les mêmes règles.

Certains enfants n’ont pas reçu assez la balle de leurs co-équipiers.

Nous aurions préféré goûter avec notre équipe pour discuter des matches.

Clémentine et Julie L.


Un sport récent : le tchouk-ball

Un scientifique suisse, le docteur Hermann a fait des expériences dans le domaine des activités physiques, pendant plusieurs années au début du vingtième siècle.

En s’aidant de ses études, le Dr H. Brandt a inventé le tchouk-ball en s’inspirant du hand-ball et du basket-ball mais en cherchant à faire un sport non agressif.
Ce sport est non agressif car on a pas le droit de bousculer l’adversaire ni de prendre le ballon brutalement.

La première fédération du tchouk-ball a été créée en France le 27 février 1971 à Mundolsheim dans le Bas-Rhin.

Le premier match international a été organisé par la Fédération Suisse sous l’égide de la F.I.T.B (fédération internationale du tchouk-ball) le 31 octobre 1971. Le coq gaulois a gagné 53 à 49.

Aurélien, Julie B. et Pauline


Les règles du tchouk-ball non scolaire

Pour gagner un point, il faut que la balle touche le cadre et rebondisse au sol. Si un joueur tire sur le montant du cadre, le point revient à l’équipe adverse.

Les joueurs ne peuvent pas être empêchés de jouer par une intervention brutale de l’adversaire.

L’équipe qui vient de recevoir la balle est obligée de passer par la ligne médiane pour tirer.

Il n’y a pas de dribble au sol, mais au contraire, on a le droit de faire trois pas ou plus selon la longueur du terrain.

La possession de balle est limitée à trois secondes, sinon, la balle revient à l’adversaire.

Si le ballon tombe, on le donne à l’adversaire . Pour faire un engagement, il faut poser la balle sur le montant du cadre.

Le jeu se déroule en trois tiers-temps de quinze minutes .

Antoine, Léo et Thomas