Vous êtes ici : Accueil > Matières Enseignées > Développement Durable > Sorties rivières : L’homme amménage son territoire.
Publié : 1er juin 2008

Sorties rivières : L’homme amménage son territoire.

Les élèves des 6°1, 3 et 6 et les élèves des 5°2, 4 et 6 ont bénéficié d’une sortie pédagogique organisée en collaboration avec le syndicat des 2 rivières de la Valmont et de la Ganzeville. L’objectif de ces sorties était de montrer aux élèves comment l’homme peut choisir d’aménager les berges de la rivière de façon respectueuse de l’environnement. Avec les cinquièmes, nous avons aussi établis un diagnostic de la qualité de l’eau et des conséquences sur la répartition des êtres vivants en réalisant un indice biotique (IBGN).

Mr. CHEVALLIER qui nous a accompagné à l’une de ces sorties a réalisé un petit reportage vidéo, que je vous propose ici :

Vous y verrez les élèves réaliser différentes mesures : température de l’eau, humidité des berges, éclairement, vitesse du courant, etc ...

La garde rivière, Me. JOUET a expliqué aux élèves comment les techniques de génie végétal permettent de stabiliser les berges tout en favorisant la biodiversité, contrairement aux techniques habituelles du génie civil. Les berges ont ainsi étés stabilisées avec des tapis en fibre de coco, qui permettent de retenir le sol des berges tout en permettant la croissance et le développement de la végétation. Ce matériel est évidemment biodégradable et ne génère donc aucune pollution. L’autre berge est stabilisée par des fascines en branches de Saule. Lorsqu’elles sont au contact de l’eau, ces branches produisent de nombreux rejets et tout un système racinaire. Les racines stabilisent les sols et les rejets peuvent être coupés après quelques années de croissance, pour remplacer les fascines dégradées.

- Un dossier très complet sur le site du s2r.
- De beaux diaporamas : Faune, flore et aménagements réalisés.
- Diaporama présenté au élèves en classe, avant la sortie.

Lieu où les élèves de 6° ont réalisé leurs observations et leurs mesures. Ils y ont vu les aménagements réalisés par le s2r pour stabiliser les berges, tout en respectant l’environnement et en rétablissant la biodiversité.
Près de la Ballastière, où les élèves de 5° ont réalisé leurs observations et mesures. Ils ont comparés les caractéristiques physiques de l’eau et les indices biotiques de 2 stations : l’une avec un lit de graviers et un courant fort, l’autre avec un fond envasé et un courant faible. Ils n’y ont évidemment pas trouvé les mêmes êtres vivants. La qualité de l’eau étant supérieure lorsque le courant est fort et que le lit est constitué de graviers.

Documents joints