Vous êtes ici : Accueil > À propos du site > Archives > Les CLUBS ! > Club cyber journalistes > Les églises gothiques
Publié : 16 mars 2010

Les églises gothiques

Les premiers édifices gothiques apparurent vers les années 1130-1150 en Île-de-France.
C’est pourquoi ce style est appelé par ses contemporains en latin
francigenum opus ou « ouvrage d’origine française »,
« ouvrage français ».
La cathédrale Saint-Étienne fut la première église gothique. Il eu ensuite Notre Dame de Noyon, de Senlis, De Laon, St Gervias et St Protais.
Le style gothique a évolué petit à petit. Il eu premièrement le gothique primitif ou protogothique pour finir par le gothique flamboyant.
Les églises protogothiques sont les premières églises gothiques.
On commence a utilisé la technique de la croisé d’ogives qui permet de mieux répartir les forces vers les piliers.
On peut remarquer aussi les voûtes sexpartites ( voûte a six voutains).
On constate aussi dans certaines églises l’absence de transept.
Le gothique classique correspond à la phase de maturation et
d’équilibre des formes.Il commence vers la fin du XII siècle. On construit de plus grande cathédrale. Le rythme et la décoration se simplifient. On rend les églises pluscolossale au détriment des du raffinement. L’architecture s’uniformise.
Ce style s’impose vraiment en 1240 même si il est né a Saint Denis en 1231. Il se développe peu à peu jusqu’en 1350 environ et se répandre dans toute l’Europe.
Les églises deviennent de plus en plus haute. On utilise une armature de fer pour permettre des bâtiments aussi vastes et des fenêtres aussi
grande.
Le gothique flamboyant est aussi appelé gothique tardif. Il apparaît dans les années 1350 et se développe jusqu’à la fin du Xv siècle.
La structure ne change pas mais le décor évolue vers un ornement exubérant. On utilise la technique de la pierre taillé ce qui explique que les rosaces soient de dimensions plus modeste même si elles sont
plus élevés reposant sur des structures plus légères.