Vous êtes ici : Accueil > Matières Enseignées > Histoire/Géographie/Education civique > Le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant
Publié : 20 novembre 2014

Le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant

Le droit des filles

Le droit à l’éducation.

Aujourd’hui, 96 millions de filles sont analphabètes contre 57 millions de garçons. Tout ceci à cause de certains pays qui considèrent l’éducation des garçons comme prioritaires.

Le droit à la vie.

Dans certains pays comme en Chine, beaucoup de parents préfèrent des garçons plutôt que des filles parce qu’ils sont mieux reconnus. L’espérance d’une fille à sa naissance est beaucoup moins élevée que celle d’un garçon .

Le droit à la santé.

Les filles, dès la naissance et dans certains pays, sont plus souvent privées de suivi médical ou d’hygiène, donc plus facilement atteintes de maladies graves, de problèmes de croissance ou touchées par la mort.

Le droit à la protection.

Beaucoup de filles (dans le monde entier) subissent des mariages forcés (10 millions de filles sont mariées avant l’âge de 18 ans) ou sont victimes du trafic d’enfants (le plus souvent les jeunes filles mineures).

Enfin, la jeune Malala est un exemple pour le monde. Elle a montré que les filles ont les mêmes droits (comme l’éducation) que les garçons. Même après avoir été gravement blessée à la tête, elle poursuit toujours sa quête contre la discrimination des filles.

Article rédigé par Rebeca de 6è1.