Vous êtes ici : Accueil > Les Clubs ! > HAPPY OU API > Le frelon asiatique, un prédateur de l’abeille
Publié : 3 février 2015

Le frelon asiatique, un prédateur de l’abeille

Le frelon asiatique est un prédateur très dangereux pour nos abeilles comme pour nous.

Le frelon asiatique se distingue du frelon européen : il est plus petit, son thorax est noir (alors que celui du frelon européen est brun/roux). Son abdomen est noir avec un seul segment jaune (le dernier), contrairement au frelon européen qui, lui, a un abdomen jaune rayé de noir. La tête du frelon asiatique est noire avec une face orangée, le bout de ses pattes est jaune.

Le frelon asiatique est arrivé accidentellement (par des importations provenant de Chine) en France dans les années 2003-2004. Il a d’abord été localisé dans le sud-ouest du pays, y trouvant un climat favorable. Aujourd’hui, sa progression est importante dans toute la moitié sud.

Le frelon asiatique se nourrit d’abeilles, alors que le frelon européen ne les attaque que ponctuellement. En 2012, le ministère de l’agriculture a classé le frelon asiatique comme danger sanitaire de deuxième catégorie pour l’impact qu’il a sur les colonies d’abeilles.
Sa technique consiste à entrer dans la ruche, atteindre plusieurs abeilles et les tuer, mais il peut aussi les attraper au vol et leur couper la tête. Ce frelon est très difficile à attraper car il est très rapide et détecte bien le présence humaine.
Nous avons eu plusieurs frelons asiatiques à notre ruche. Les pièges ne sont pas efficaces et sont aussi nocifs pour les autres insectes, notamment nos abeilles. Pour remédier à ce problème, nous avons décidé d’acheter une raquette électrique qui nous aidera à les attraper plus rapidement ainsi qu’une grille à frelon qui dispose de petites entrées de la taille d’une abeille. De cette manière, les frelons ne peuvent rentrer dans la ruche.

Article réalisé par Lucie de 5è4.